La prévention des cancers pour les
personnes handicapées vieillissantes en
structures médico-sociales et à domicile :
promouvoir et accompagner le dépistage

Auteurs Ancreai, CRCDC et les ORS Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Centre-Val de Loire et Occitanie Télécharger
Date Juillet 2022
Commanditaire Inca, Firah, Opco Santé et les Agences Régionales de Santé Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Centre-Val de Loire et Occitanie
Cliquez sur la couverture pour télécharger la publication en PDF.

 

Résumé

 

Le nombre de personnes âgées de 50 à 74 ans en situation de handicap augmente en France. Il faut repenser l’organisation des accueils et des soins des personnes en situation de handicap.
Parmi les soins qu’il faut repenser, il y a les examens pour repérer les cancers du sein et colorectal, que l’on appelle « dépistage organisé des cancers colorectal et du sein » car ils sont proposés à tout le monde en France.
Les dépistages des cancers ne sont pas adaptés aux personnes en situation de handicap. Les professionnels de santé, comme par exemple les radiologues, ne peuvent pas toujours réaliser dans de bonnes conditions les tests, ce qui peut modifier les résultats des dépistages.
Comme ces tests et examens médicaux sont aussi trop compliqués ou effrayants, beaucoup de personnes en situation de handicap ne font pas les dépistages.
Sans des résultats fiables des tests et des examens médicaux pour repérer les cancers, les personnes en situation de handicap ne sont pas soignées correctement ensuite.

Lettre d'information de l' ORS Centre-Val de Loire